Optimiser les performances de la BAM

Pour assurer un fonctionnement optimal de votre borne anti-moustique, quelques règles de base sont à respecter impérativement.

Remplacer les consommables régulièrement

La solution anti moustique Qista repose sur 3 étapes :

  1. Dispersion de dioxyde de carbone recyclé pour imiter la respiration humaine (attire le moustique)
  2. Emanation de leurre olfactif pour simuler l’odeur corporelle humaine (rapproche le moustique de la borne)
  3. Capture du moustique par aspiration

Les 2 premières étapes sont réalisées à l’aide de consommables (CO2 et leurre olfactif) qui nécessitent d’être remplacés régulièrement. L’absence de l’un ou l’autre des consommables rend la borne anti-moustique inefficace. Les moustiques vont réintégrer la zone protégée et recommencer à s’y reproduire très rapidement.

Pour vous donner une idée de la rapidité d’infestation : 1 femelle moustique pond jusqu’à 200 œufs chaque 48h.

Le leurre olfactif a une durée de diffusion de 30 jours. Passé ce délai, sa puissance est restreinte et son efficacité s’amenuise très rapidement, il devient donc inefficace.

La cartouche de COa une durée d’utilisation variable en fonction de l’intensité d’utilisation de la borne :

  • Pour une utilisation respectant les recommandations d’usage de Qista (fonctionnement 15h par jour), la cartouche de CO2 est à remplacer chaque mois.
  • Dans le cas d’une utilisation plus intense (au-delà de 15h par jour), la machine diffuse une plus grande quantité de CO2 et la cartouche est consommée plus rapidement
  • Dans le cas d’une utilisation moins intense (10 à 15h par jour), la machine diffuse une plus faible quantité de CO2 et la cartouche est consommée moins rapidement

Un remplacement du filtre CO2 est également fortement recommandé chaque année.

Recharge CO2 Recharge Leurre

Respecter les recommandations de Qista en matière de fréquence d’utilisation

Lors de l’installation de votre borne ou de votre parc machine, les experts Qista ont effectué une étude d’implantation et vous ont fourni certaines recommandations liées aux spécificités de la zone à protéger. Notamment sur le calendrier d’utilisation, la plage quotidienne de fonctionnement et le type de leurre à utiliser.

Il convient donc de respecter impérativement ces recommandations pour assurer l’efficacité de chaque borne anti-moustique Qista.

Prévenir les gites larvaires

En plus de l’efficacité intrinsèque de la borne anti moustique, vous pouvez optimiser la lutte contre le moustique en appliquant quelques règles de prévention pour empêcher la ponte des femelles aux abords de la zone à protéger.

La condition la plus favorable à la ponte de la femelle moustique est la présence d’eau stagnante. La moindre flaque devient alors un véritable havre pour la reproduction et le développement des œufs. Voici donc quelques précautions à prendre :

  1. Asséchez les zones humides inutiles : soucoupe de pots de fleurs, arrosoirs, récipients divers…
    → Videz régulièrement des différents récipients du jardin les eaux de pluie ou d’arrosage stagnantes.

  2. Renouvelez régulièrement l’eau des petits contenants : bains d’oiseaux, écuelle d’eau pour animaux de compagnie…
    → Tous les 4 jours maximum (plus fréquemment dans l'idéal) videz l’eau des bains d’oiseaux et des gamelles pour animaux, rincez les contenants et remplissez-les à nouveau avec de l’eau propre.

  3. Animez les eaux stagnantes : bassins, mares, étang, réservoirs d’eaux, grands abreuvoirs…
    → Installez une fontaine ou un système d’aération de l’eau qui créera un mouvement permanent empêchant la ponte.

  4. Entretenez vos extérieurs : gouttières et circuits d’écoulement d’eau
    → Vérifiez régulièrement que vos gouttières ne sont pas bouchées et que la circulation de l’eau dans les ruisseaux et fossés à proximité n’est pas obstruée.
    → Pensez à utiliser des grilles de protection pour vos gouttières par exemple.

  5. Protéger les zones qui ne peuvent être vidées : citerne de récupération ouverte…
    → Si vous disposez d’une citerne ouverte pour la récupération des eaux de pluie, vous pouvez empêcher la femelle moustique de pondre en couvrant le réservoir d'une moustiquaire ou en déposant à la surface de l’eau une dizaine de centimètres de billes de polystyrène.

Actualités

Veuillez patienter...

Le produit a été ajouté à votre panier.


Voir le panier

Le produit a été supprimé du panier.


Voir le panier