Sénégal : Qista en lice dans la quête aux Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique

Sélectionnée parmi 226 candidatures et soutenue par le Conseil départemental de Kaolack (Sénégal) et le Consulat Général du Sénégal à Marseille, Qista présentera prochainement son projet au ministère de l’Economie et des Finances à Paris

Un projet innovant et écoresponsable au service de la ville durable

Au printemps 2019 Qista répond à l’appel à projets « Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique » organisé par la Direction Générale du Trésor. Le projet est retenu dans la 1ère vague finalistes et concours maintenant en phase d’évaluation. Il sera présenté plus en détail devant le jury de sélection, le 26 septembre au ministère de l’Economie et des Finances à Paris.

calendrier Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique

L’annonce des lauréats aura lieu en octobre prochain et les projets retenus seront mis en œuvre d’ici mi-2020 pour présenter les résultats lors du sommet Afrique France 2020 qui se tiendra à Bordeaux du 4 au 6 juin.

Une ville témoin au Sénégal dans la lutte contre les maladies vectorielles

La proposition de Qista, appuyée par le Conseil départemental de Kaolack (Sénégal) et le Consulat Général du Sénégal à Marseille, consiste à installer une centaine de bornes anti-moustiques dans une ville témoin au Sénégal pour protéger les espaces publics comme les crèches, écoles, collèges, lycées, lieux de rassemblement de populations (marchés, stades…).

En plus de réduire la quantité de moustiques, et donc de piqûres avec risque de transmission de maladies, ces bornes connectées pourront permettre aux autorités un suivi analytique précis de l'activité du moustique et donc une meilleure appréciation du risque vectoriel.

S’inscrire dans la volonté politique du Sénégal d'accélérer le contrôle du paludisme

L’objectif est de proposer une solution de lutte contre le paludisme et les autres maladies vectorielles au Sénégal qui puisse être complémentaire au PLNP (Plan National de Lutte Contre le Paludisme) créé par l’Etat Sénégalais et à l’utilisation systématique de pesticides non sélectifs.

Pierre Bellagambi et Yandé Ndiaye, Consul Général de la République du Sénégal à Marseille

Pierre Bellagambi et Yandé Ndiaye,
Consul Général de la République du Sénégal à Marseille

« Retour

Veuillez patienter...

Le produit a été ajouté à votre panier.


Voir le panier

Le produit a été supprimé du panier.


Voir le panier