La ville de Toulon s’équipe de bornes anti-moustiques et ses agents municipaux se forme auprès de Qista !

Afin de mieux maitriser les outils de pilotage des Smart BAM, les agents municipaux de la ville de Toulon ont pu suivre une formation dispensée par QISTA.

Les objectifs de cette formation :

  • mieux connaitre le biotope et l’environnement du moustique
  • améliorer leur connaissance de la solution et ainsi améliorer les performance des bornes
  • les sensibiliser aux démarches existantes de démoustication naturelles
  • adopter les bons gestes dans une optique de prophylaxie et de prévention
  • apprendre à localiser les zones sensibles et propices au développement du moustique
  • comprendre le fonctionnement de l’outil de monitoring pour mieux l’utiliser

Grâce aux 5 bornes installées et à cette formation, la municipalité de Toulon protège 2 crèches et 1 maison de retraite des moustiques en saison estivale.

L’apparition d’une politique d’anticipation dans la lutte anti-vectorielle en région PACA

Avec l’apparition de plusieurs cas autochtones de Dengue en région PACA au cours de l’année 2020, la ville de Toulon a fait le choix de s’engager plus tôt que d’autres commune dans la lutte contre le développement du moustique. La commune a décidé de prendre le pas sur les moustiques qui ont la capacité de proliférer rapidement et qui sont de très bons vecteurs de maladies. Les populations de moustiques tigre sont en croissance en France , aujourd’hui, nous pouvons en retrouver jusqu’en plein Paris.

Carte de la présence du moustique-tigre en France  

Un développement sous surveillance

Les agents de la ville de Toulon étant désormais formés au monitoring, cette surveillance permettra à la municipalité de quantifier en temps réel, les volumes de populations de moustique aspirés par les bornes, puis de croiser ces données de captures avec l’environnement météorologique et la géolocalisation. Toutes ces informations seront ensuite traitées par QISTA afin que les autorités sanitaires locales puissent avoir une vue d’ensemble sur le mouvement et l’évolution du risque vectoriel que représente le moustique. Ces données précieuses permettront à la ville d'affiner stratégiquement son plan de lutte anti-moustique. Enfin, l’équipe scientifique de QistaLab interviendra également afin de détecter la présence de maladies vectorielles sur les moustiques récoltés dans les filets des bornes QISTA.

Qista espère former très bientôt d’autres communes qui auront la même démarche : protéger les populations et leurs administrés d’un risque vectoriel important, pour vivre mieux, ensemble.

Photo du groupe de formation

Partagez cet article

« Retour

Veuillez patienter...

Le produit a été ajouté à votre panier.


Voir le panier

Le produit a été supprimé du panier.


Voir le panier