Un an après son inauguration à Kaolack, QISTA dévoile son bilan positif.

Au travers du projet MoniPrev, les pièges à moustiques QISTA se sont révélés être une technologie pertinente, efficace et complémentaire aux efforts publics de démoustication de Kaolack.

A ce jour, pas moins de 104 bornes ont été installées dans 32 lieux stratégiques dont le risque de piqûres est particulièrement élevé. Les données recueillies montrent qu'au cours du mois de septembre 2021, un total de 72 405 moustiques ont été capturés, avec un pic qui dépassait les 500 moustiques par heure ! Autant de potentielles contaminations évitées pour la commune de Kaolack.

Fruit de la coopération franco-sénégalaise, QISTA s'inscrit comme un véritable outil de prévention contre les moustiques qui sont de potentiels vecteurs de maladies, et va continuer d'accompagner le territoire sénégalais dans son objectif de zéro paludisme pour 2030.

Un projet en collaboration avec le PNLP (Programme National de Lutte contre le Paludisme) qui permet aux autorités de mener un suivi analytique précis et une évaluation objective des risques vectoriels dans la province de Kaolack. 

Les anophèles, vecteurs de paludisme, ont été particulièrement virulents pendant la saison des pluies mais QISTA a également constaté une variation d'espèces au cours de l'année 2020. Les analyses ont révélé une forte présence d'Aedes aegypti, vecteur de la dengue, zika, chikungunya et de la fièvre jaune, une espèce normalement visible en saison pluvieuse mais qui a été clairement observée pendant la saison sèche, démontrant une forte adaptation à son environnement et aux méthodes traditionnelles de démoustication.

Lire le communiqué de presse

Partagez cet article

« Retour

Veuillez patienter...

Le produit a été ajouté à votre panier.


Voir le panier

Le produit a été supprimé du panier.


Voir le panier